AVANT, la beauté résidait dans mes yeux. MAINTENANT, je créer la beauté. – Maryef.P

Auteure : Maryef.P

Une fleur, c’est joli.
Quand c’est ton bébé qui te l’apporte, fraîchement arrachée, cette fleur devient la plus belle chose du monde.

Les couleurs, c’est joli.
Quand c’est ton bébé qui te les nomme, qui les dessine, qui les apprends, ces couleurs deviennent vivantes.

Le printemps, les bourgeons, c’est jolis.
Quand tu as un enfant, ces bourgeons qui se transforment en fleurs ne sont pas que jolis, ils sont magiques.

«  Regarde, regarde mon amour. Tu vois, tous ces petits trucs dans l’arbre. Ce sont des bourgeons. Dans quelques jours, ces bourgeons blancs seront de jolies fleurs roses. Oui, c’est comme de la magie »

« Regarde, regarde mon amour. Tu vois, dans le ciel, ces gros nuages. Dans quelques temps, ils se videront et pourront donner de l’eau à ces arbres, pour que les bourgeons deviennent des fleurs plus vite. Oui, ils sont amis. »

« Regarde, regarde mon amour. Tu vois, dans le ciel, les nuages sont disparus, mais l’eau continue de tomber un petit peu. Dans quelques minutes, le ciel fera apparaître une couronne pleine de couleur pour annoncer la venue du soleil. Oui, ce sera magnifique. »

« Regarde, regarde mon amour, Tu vois, dans l’arbre, comment les feuilles ont grandis? Bientôt, tu les verras changer de couleur. Et elle tombera pour venir te rejoindre et te donner le sourire lorsque tu les lanceras dans les airs. Oui, tu pourras t’amuser avec elles. »

« Ne pleure pas mon amour, ne pleure surtout pas. L’arbre qui n’a plus de bourgeon, ni de feuille n’est pas mort, il s’est endormi. Il fait dodo. Il se repose pour pouvoir faire de beaux bourgeons lorsque le beau temps reviendra. Oui, il a l’air bien et paisible. Oui, tu peux lui prêter ton doudou, si tu veux. »

« Ne pleure pas mon amour, ne pleure surtout pas. Tu te souviens des gouttes d’eau qui tombaient du ciel. Attends quelques jours, et elles se transformeront en flocons. Ces petits flocons, eux, se transformeront en gros bonhomme de neige que tu feras avec papa. Oui, tu pourras attendre les flocons devant la fenêtre le matin. »

« Souviens-toi, n’oublie pas mon amour. Souviens-toi que peu importe le temps qui passe, l’arbre dénudé retrouvera ses feuilles et ses bourgeons. N’oublie pas qu’il doit pleuvoir avant de pouvoir apprécier la vue d’un magnifique arc-en-ciel. Qu’encore et encore, les bourgeons se transformeront en jolis fleurs, les feuilles changeront de couleur pour te faire sourire, années après années. Oui, c’est comme un miracle. »

« Souviens-toi, n’oublie pas mon amour. L’arbre qui est si grand ne bouge pas lors de grands vent. Ses racines bien ancrées dans la terre lui permet de tenir debout, peu importe les imprévisibles jours de la vie. Les racines seront toujours là, l’arbre peut compter sur elles. Oui, je suis tes racines et tu es mon miracle, à tout jamais. »

Auteure : Maryef.P

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s