AVANT, j’avais hâte de donner la vie, MAINTENANT, j’ai peur de ce que la vie va te donner. – Maryef.P

 

Cette vie, je te l’ai donné de bonne foi, avec tellement d’amour et de fierté. Mais je n’avais pas réalisé l’ampleur de ce cadeau. Je n’avais pas lu les petits caractères qui insinuaient qu’en te donnant la vie, elle allait désormais devenir ma plus grande peur.

La peur de t’avoir donné un cadeau empoisonné. Et si tu n’aimais pas ton cadeau? Si ce cadeau te faisait mal? Ou pire, si tu n’en voulais plus? Ou pire, si on te l’enlevait?

J’aimerais te donner ce cadeau si beau avec un mode d’emploi clair, étape par étape. J’aimerais pouvoir te dire que ce cadeau te rendra heureux pour toujours et tu pourras t’épanouir avec joie pour éventuellement, si tu le désires, partager ce cadeau et le donner à ton tour. Mais c’était ça, les petits caractères.

Ils stipulent que tu souffriras. Sans aucun doute. Un jour ou l’autre, quelqu’un te fera mal, sans que tu ne l’aies demandé, sans que tu ne l’aies voulu. Et plus d’une fois. Ça commencera tôt, tu sais. Avec la table du salon qui se mettra dans ton chemin. Du coup, c’est de sa dureté qu’elle te frappera violemment, nuisant à ta confiance. Ce sera ton frère, ta sœur, qui t’arrachera un jouet et te fera pleurer. Ce sera les roches, les trottoirs, les tapis, qui réduiront ta vitesse pour te faire tomber. Ce sera un ami de la garderie, qui, sans aucune pitié, te donnera un coup de pied. Ce sera à l’école, qu’une petite fille dira que tes chaussures sont laides alors que tu ne lui auras pas demandé son opinion. Ce sera un amour qui ne partage pas tes sentiments. Ce sera une mauvaise note, une mauvaise décision, une mauvaise journée. Et, le pire de tout ça, ce sera moi, qui te dirai tout ce que tu ne veux pas entendre et qui te brisera le cœur – et le mien, par la même occasion.

Ces petits caractères précisent aussi que tu m’en voudras de t’avoir donné ce cadeau. C’est inévitable. Tu ne comprendras pas pourquoi je te l’ai donné alors que tu n’avais rien demandé. Tu ne comprendras pas pourquoi je t’ai donné la vie, alors que je t’empêche de t’en servir comme bon te semble. Parce qu’au bout du compte, c’est ma de ma faute. C’est entre autres, pour cette raison que j’ai si peur. J’anticipe déjà le jour où tu n’entendras plus mes « je t’aime ».

Mais dans ces foutus caractères, il y a aussi des règlements obligatoires. Je ne peux pas empêcher les tapis et les roches d’exister. Je ne peux pas empêcher les amis de te donner des coups, de te voler tes jouets, de te faire du mal. Et le paradoxe principal de ces règlements, c’est que j’essaierai quand même de te protéger contre tout ça, en te privant parfois de jouir pleinement de ce cadeau que je t’ai offert. Des fois, j’en ferai trop. De temps en temps, tu me le rappelleras. Mais n’oublie jamais que je n’ai pas peur de toi. Ce sont les petits caractères qui me hanteront encore.

Saches, mon amour, que je ne suis pas parfaite. Saches que je t’ai donné ce cadeau sans réaliser tout l’ampleur de celui-ci. Par contre, n’oublie jamais que je serai toujours là, pour bâtir avec toi ce mode d’emploi qui t’appartiendras. Je serai toujours là pour soulager les attaques de tapis ou de table de salon. J’essaierai, de tout mon amour, de recoller ton cœur brisé, de rehausser ta confiance, de t’épanouir à travers cette vie que je t’ai offert. Peu importe le temps, peu importe le guide que tu te seras écris à travers les années, je t’aiderai à le mettre en œuvre. Je serai là pour te faire lire le mien. Et surtout, n’oublie jamais que je serai toujours là pour entendre tes « je t’aime » et te partager les miens.

Auteure : Maryef.P

Publicités

2 réflexions sur “AVANT, j’avais hâte de donner la vie, MAINTENANT, j’ai peur de ce que la vie va te donner. – Maryef.P

  1. C’est très beau. 🙂

    Je crois que comme nous, nos enfants ne réaliseront notre véritable amour et ne comprendront nos actes qu’une fois qu’ils deviendront parents à leur tour.

    J’ai très peur de voir mon fils souffrir un jour aussi, mais il passera forcément par là. Je crois que c’est même nécessaire, mais j’ai confiance en lui et je serais toujours là pour le guider du mieux que je peux tout en essayant de ne pas être trop présente et intrusive. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s