AVANT, je ne croyais pas au prince charmant MAINTENANT, je partage ma vie avec lui. – Maryef.P

Quand j’étais petite, on me demandait souvent qu’est-ce que je voulais faire plus tard. Ma réponse restait toujours la même; maman. D’aussi loin que je me souvienne, j’esquivais sans cesse la question quand on me demandait qui allait être le papa. Mon papa était le papa parfait, mais même jeune je comprenais qu’il ne pouvait pas être le papa de mes futurs bébés aussi. Inconsciemment, je me disais « si je ne peux pas avoir mon papa pour mes enfants, aussi bien pas en avoir ». Dans tous les cas, ne vous m’éprenez pas, je savais parfaitement comment « fabriquer » un enfant.

Lorsque j’étais petite, je n’écoutais pas tellement les contes de fées. Donc, mon réel premier amour télévisuel n’a pas été le Prince Charmant. L’homme trop galant, trop gentil, attendrissant devant des petits animaux de la forêt en chantant et dansant avec eux. Non.  Je préférais les super-héros, tels que Spawn et Batman. Par contre, ce n’était pas de ces deux héros dont j’étais amoureuse non plus. Pour moi, l’homme idéal, l’homme parfait, c’était Hercules. Fort, beau et demi-dieu; vous voulez quoi de plus? Notre relation imaginaire se résumait cependant à nous deux; je travaillais et m’occupais des enfants, alors que lui se contentait de venir me sauver quand j’allais me faire kidnapper par Adès ou un monstre quelconque.

Un jour, j’ai vécu l’amour. Malgré notre jeune âge, c’était du sérieux. Il venait dans ma famille et vice-versa. Dans nos temps libres, nous faisions des projets d’emménagement, des projets de voyages. On préparait la fin du secondaire conjointement et on essayait déjà de combiner nos horaires qui n’existaient que dans un avenir lointain. On était tellement amoureux qu’on a même ajouté le mot mariage à notre liste d’après-études. Bref, on regardait ensemble dans la même direction. Cependant, les enfants ne faisaient aucunement partie de nos projets. Je voulais toujours être une maman, mais sans papa. Notre relation s’est terminée sans que nous ayons eu à discuter de ce sujet.

Alors que j’étais très bien dans mon célibat endurci et ma croyance qu’à 30 ans j’allais me faire inséminer, j’ai rencontré un homme. Cette rencontre a changé ma vie. Il m’a sauvé du monstre dont j’étais prisonnière. Il m’a fait réaliser que l’amour, le vrai, ne faisait pas que souffrir. Il a éliminé mes peurs et mes angoisses peu à peu. Dans nos temps libres, on parlait de la vie. Notre passé, notre vision de l’avenir. Alors que toute ma vie, je croyais avoir une vision qui détonnait du reste du monde, lui me confirmait que je n’étais pas seule. On ne faisait pas que regarder dans la même direction, on voyait ensemble le même horizon.

Aujourd’hui, quelques années plus tard, cet horizon se résume à deux beaux enfants. Chaque matin, je vois mon homme avec ses – nos – enfants, jouer, faire des sons et se promener à quatre pattes. J’ai même cru avoir troqué mon Hercules pour mon Prince charmant. Mais je le vois, chaque soir, arrivé du boulot sale, en sueur, exténué. Quand il se couche près de moi, je sens ses mains rudes et souvent endoloris autours de mon corps. J’ai compris que j’avais à la fois mon Hercules; celui qui m’a sauvé de ma peur de l’amour, qui se bat sans relâche contre les démons de la vie, qui travaille avec force chaque jour pour être un véritable Prince Charmant avec nos deux enfants, à chanter et danser ce qui m’attendrit au plus niveau.

J’aimerais pouvoir retourner en arrière et expliquer à la petite fille que j’étais qu’un papa peut être à la fois un Prince et un demi-dieu. Cependant, pour leurs égos, c’est mieux de ne pas trop mentionner le demi-dieu souvent.

Auteure : Maryef.P

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s