AVANT, j’écrivais en guise de souvenirs pour mes enfants MAINTENANT, je créer les souvenirs et j’en fait leur histoire. – Maryef.P

 

Depuis que je suis toute petite, j’écris. Des pensées, des poèmes, des histoires, des nouvelles; peu importe, tant que ça me représentait. J’ai donc toujours eu un journal intime, d’aussi loin que je me rappelle. Je me souviens qu’à l’âge de 8 ans environ, j’avais écrit que je garderais tous mes journaux intimes et mes livres de pensées pour qu’un jour, mes enfants puissent le lire et garder de bons souvenirs de moi. Lire la suite

AVANT, je voulais être maman à tout prix MAINTENANT, je suis beaucoup plus que ça. – Maryef.P

Je vous ai parlé la semaine passée de ma relation avec l’ex de mon chum. La raison principale du fait que j’ai une relation avec cette femme, c’est que mon conjoint et cette Ex se partagent un être humain. Cet être humain, que l’on appelle « un enfant », est entré dans ma vie alors que j’avais seulement 23 ans, que je n’avais pas d’enfant et surtout, je n’avais aucune idée de ce que c’était d’éduquer celui de quelqu’un d’autre. Lire la suite

AVANT, j’avais hâte de donner la vie, MAINTENANT, j’ai peur de ce que la vie va te donner. – Maryef.P

 

Cette vie, je te l’ai donné de bonne foi, avec tellement d’amour et de fierté. Mais je n’avais pas réalisé l’ampleur de ce cadeau. Je n’avais pas lu les petits caractères qui insinuaient qu’en te donnant la vie, elle allait désormais devenir ma plus grande peur. Lire la suite

Avant, je savais. Maintenant, je comprends. Partie 2 – Maryef.P

Partie 1 ici
Partie 2
Auteure : Maryef.P

J’ai vécu un drame dans ma vie. Sans entrer dans les détails, j’ai côtoyé la mort, comme plusieurs personnes.
Le deuil, c’est difficile. Le temps, c’est le remède.
Je suis le genre de personne qui se remet vite sur pied.
Je n’aime pas me plaindre, je n’aime pas faire pitié.
Je me suis toujours dit que dans la vie, la douleur est inévitable, mais la souffrance vient en option.
La vie continue, quoi. Lire la suite

AVANT, j’avais des principes. MAINTENANT, j’ai des enfants. Maryef.P

Auteure : Maryef.P

« Mon bébé n’aura pas de suce ». « J’utiliserai des couches lavables ». « Le portage, ça fait des bébés de bras ». « J’allaiterai, c’est tellement beau et bon pour le bébé ». « Jamais je ne ferai de cododo, ça rend bébé dépendant ». « Si mon bébé pleure, je le laisserai pleurer. Pas question de plier devant des caprices ». « Je prendrai du temps pour moi, nous prendrons du temps en couple aussi, je ferai garder bébé ». « J’ai tellement hâte de faire des activités avec mes amies et voir nos petits bébés qui seront amis toutes leurs vies ». Lire la suite

Pratiquez-vous la gratitude?

Ça fait que…

Pratiquez-vous la gratitude?

Premièrement, qu’est-ce que c’est la gratitude.

Voici la définition :
Reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ; sentiment affectueux envers un bienfaiteur : Manifester sa gratitude à quelqu’un.
(Le petit Larousse)

La gratitude joue un grand rôle dans la confiance en soi. Reconnaître la gratitude mène à voir le positif et être reconnaissant. Ce qui mène ensuite à une meilleure qualité de vie.

Ça fait que, voici des trucs pour tenir un journal de gratitude.

La première chose à faire est de vous choisir un cahier à utiliser seulement pour ça. Et choisissez-le à votre goût, pas le premier du bord.

Ensuite c’est de vous discipliner à remplir le journal. Changer ou intégrer une habitude prend habituellement 21 jours. Donc, essayer au minimum de continuer votre journal pendant 3 semaines. Il n’est pas nécessaire de le remplir à tous les soirs, 4 fois par semaine est suffisant (pour voir des changements). Je vous conseille de choisir les vendredis et les dimanches dans vos journées. Le vendredi pour bien finir la semaine, mettre un point final à votre semaine. Et le dimanche pour être en forme et prêt à débuter la nouvelle semaine.

Évidemment, ce n’est pas la quantité, mais la qualité qui compte. Il est important de reconnaître les événements ou les personnes dont vous êtes réellement reconnaissant au courant de la journée (ou semaine si vous faites un bilan le vendredi par exemple). Vous devez aussi expliquer pourquoi ces choix son significatif et important pour vous.
Cela vous permettra de vous connaître mieux, de comprendre ce qui a de l’importance pour vous, de reconnaître les personnes importantes et de découvrir (probablement) vos valeurs.

Les surprises comptent aussi. Les événements inattendus ont un effet important sur votre bien-être, car il provoque une émotion positive et heureuse. Vous les rappeler permet de faire durer leurs effets.

Il ne faut pas confondre « être reconnaissant de » et « voir le positif partout ». C’est important de bien choisir les événements et non QUE les événements positif. Le but de l’activité est de reconnaître la gratitude et d’en être reconnaissant. Ce qui amènera du positif.

C’est votre cahier à vous. Si vous voulez y ajouter des pensées ou y faire des dessins allez-y! L’important est de remplir au minimum votre gratitude et ensuite vous en faites ce que vous voulez.

Alors, qu’attendez-vous pour commencer?